Category: jouer n'est pas jouer

14
Fév

Vincent CESPEDES

Vincent Cespedes est sans doute le plus iconoclaste des philosophe français : auteur de quinze ouvrages reconnus, dont L'Ambition ou l'épopée de soi et Oser la jeunesse (Flammarion), il développe une pensée innovante et humaniste, donnant des conférences dans le monde entier. Il crée aussi des applis philosophiques (Deepro, tests sur les valeurs humaines), détourne la technologie Video Facebook Live pour en faire un vecteur de "philosophie directe" (Dream Tanks, les agoravidéos citoyennes). C'est un aussi un compositeur, dont la musique est notamment jouée par l'orchestre de Moscou.  Autant de champs d'intervention où ce quadragénaire donne libre cours à sa créativité intellectuelle et nous donne les clés d'un monde en devenir.

Son talk le 11 mars ?

Que se joue-t-il dans le jeu ? Des choses infiniment sérieuses : apprentissage, mémorisation, affrontements, stratégies, expression et valorisation de soi et du groupe, exercice de la liberté, victoire, défaite, fair-play et dignité.

Le jeu, sous ses formes les plus variées, invite l'humain à toucher ses limites et l'incite à les dépasser. C'est cette invitation-incitation que le philosophe et compositeur Vincent Cespedes nous aide à comprendre, en nous offrant son témoignage critique sur ses propres expérimentations : son jeu philosophique, le Jeu du Phénix, qui donne du sens au hasard ; et le premier jeu de rôle en vidéo live, Primate Joke, une fiction interactive avec des émotions bien réelles. Et si le jeu était le meilleur moyen pour devenir les complices de la complexité orchestrale et philharmonique de la vie ?